DirectAccess et la montée en charge

Encore une petite communication de l’équipe UAG, sur un sujet jusque là bien obscur, à savoir la montée en charge. Pour faire court, la performance du processeur et primordiale. Les facteurs limitant sont le carte à puce, NAP, le nombre de serveurs autorisés dans le tunnel d’infrastructure. Bref, il faut du costaud, coté :

  • CPU
  • Mémoire
  • Interface réseau

 

Selon les chiffres, un “simple” bi-processeur à base d’Intel Xeon L5520 suffit pour tenir 2300 utilisateurs simultanés en accès distant.

 

Je veux le même à la maison!

 

Benoîts – Simple and Secure by Design (j’insiste sur le Secure)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *